Marketing mobile, les bonnes habitudes à prendre

Une récente étude menée par l’Ifop indique que la grande majorité des consommateurs sont réceptifs au marketing mobile. Même si plusieurs réflexes sont à adopter, cela atteste de la montée en puissance de ce canal de communication pour les annonceurs et les marques. Clairement, le mobile et les réseaux sociaux constituent le présent et le futur, à moyen terme, pour les annonceurs dont les budgets ne cessent d’augmenter.

Comment attirer l’attention de vos clients ?

La règle la plus importante qui soit en matière de marketing mobile est l’obtention du consentement des clients. En effet, selon cette étude, 95 % d’entre eux estiment, à juste titre, que cette étape est cruciale. Dans le cas contraire (spam), l’image de l’annonceur en prendrait un coup. L’autre point clé, même s’il peut paraitre évident, est de comprendre les besoins réels des clients. C’est pourquoi des filtres doivent être proposés au moment de l’inscription.

En effet, dans 7 cas sur 10, les personnes interrogées ont reçu des annonces n’ayant aucun lien avec leurs besoins. De plus, 3 personnes sur 4 ont rencontré des difficultés au moment de se désinscrire, sans oublier le fait que 4 personnes sur 5 ont trouvé les offres reçues peu attrayantes. Tous ces éléments donnent un a priori négatif à la communication sur mobile.

Apprendre à connaitre ses clients

D’un point de vue marketing, les clients peuvent être catégorisés de 4 façons possibles. Il y a ceux qui sont totalement indifférents au marketing (27 %), ceux qui sont passifs (27 %, aucun besoin de contrôler les messages reçus/désinscription), ceux qui veulent garder la main mais qui sont intéressés par les offres marketing (29 %), et, ceux qui sont totalement réceptifs (18 %). Connaitre ses clients va donc permettre de mieux cibler les destinataires des messages.

Egalement, le timing est une donnée clé, même si elle n’est pas la plus simple à contrôler. Dans le meilleur des scénarios, les consommateurs souhaitent recevoir des remises immédiates, pouvoir collecter des points et de recevoir un cadeau. Clairement, les remises peuvent être envoyées lorsque le consommateur est dans une zone où se trouve une boutique d’une marque donnée (géolocalisation) et le cadeau proposé à proximité de la date d’anniversaire du client. Concernant la collecte de points, elle a attrait à la confiance et celle-ci se forge sur la durée. Techniquement, un client est prospecté, acquis, fidélisé puis, il peut devenir un ambassadeur.

Au final, les points négatifs liés au marketing mobile sont assez proches de ceux liés à l’e-mailing. Dans tous les cas, l’envoi d’informations doit être accepté par le consommateur, le début d’une relation respectueuse avec celui-ci. Notons que via les applications mobiles, des alertes peuvent être configurées par les utilisateurs pour recevoir tel ou tel type d’informations, à telle ou telle fréquence, cette possibilité est une mine d’or pour les marketeurs de votre marque. Dès à présent, réfléchissez, par exemple, à une stratégie de cross-canal mobile/web.

Post author