Relations entre le consommateur et les médias : le consommateur futé

L’année 2014 confirmera la tendance de cette année : le consommateur est plus que jamais averti, connecté et au courant du marché. Cette nouvelle année marque toutefois le retour de l’optimisme, un phénomène très attendu par les acteurs économiques. Retour sur les conclusions de plusieurs études menées à la fin de l’année sur le comportement des consommateurs.

L’optimisme est de retour

Le premier constat de cette étude est l’amélioration du moral du consommateur français. Après des années de morosité, le consommateur recherchera dans les médias des contenus positifs. Grâce aux évènements sportifs majeurs de l’année à venir (Coupe du Monde de Football et Jeux Olympiques notamment), les Français seront au moins satisfaits sur ce point.

Afin d’oublier un peu la crise ambiante, les Français seront à la recherche de programmes originaux, ludiques, aux contenus positifs : les médias pourront également axer leur programmation sur ces formats courts humoristiques et décalés, ainsi que les émissions dédiées à la découverte de nouveaux talents.

Des publicités créatives et interactives

D’après l’étude, les consommateurs souhaitent des publicités plus recherchées, qui les mettront davantage en scène. Pour toucher encore plus de Français, les publicitaires axeront leurs réclames sur les valeurs traditionnelles, qui feront leur grand retour cette année.

Les marquesauront tout intérêt à valoriser leur clientèle, en les impliquant davantage, en leur donnant l’impression d’être uniques. Pour cela, les annonceurs auront à multiplier leurs contenus, tout en tendant vers l’interactivité et la personnalisation.

L’interactivité sera en effet le maître mot de l’année 2014. Avec la part de plus en plus importante des médias sociaux, les consommateurs souhaitent prendre part au débat, influer sur la conception des produits et des services, bref, devenir « consommacteur » plutôt que consommateur.

L’étude remarque également l’attrait des Français pour le marketing évènementiel : les magasins éphémères et les pop-up stores ont fait une entrée remarquée dans le monde du marketing, une tendance qui se confirmera en 2014.

Le français ultra-connecté

L’année 2014 sera marquée par le renforcement de la connectivité. A l’instar des montres connectées et autres Google Glass, le virtuel prendra davantage de place dans le quotidien des Français. Cette ultra-connectivité sera suivie par de nouveaux usages et de nouveaux produits, comme par exemple les bracelets médicaux ou les pèse-personnes connectés.

Révolutions en magasin en perspective

On nous promet également de nombreuses innovations en magasin. La reconnaissance faciale sera utilisée dans les rayons pour reconnaitre le sexe et l’âge des consommateurs afin de leur apporter une réponse adaptée comme des bons de réductions ou de la publicité.

Les services d’e-commerce s’ancreront davantage dans le quotidien. Le maillage territorial des drives s’accélèrera et les outils permettant de régler ses achats plus rapidementseront développés (à l’instar du paiement par téléphone ou par puce RFID).

La consommation quotidienne aura tendance à se tourner vers l’équilibré, le responsable, et le made in France. De nombreuses études ont ainsi mis l’accent sur cette nouvelle lame de fond : le « consommacteur » se responsabilise. Commerce équitable et fabrication locale entreront de plus en plus dans les critères d’achats.

Post author